Les Villages du Châtillonnais

BASLIEUX-SOUS-CHATILLON

Lavoir de Baslieux-sous-Châtillon

Il existait déjà au IXe siècle, c’était une simple ferme dans le Bainsonais.

En effet, on peut lire dans une charte de 862 qu’Ercherad, évêque de Châlons cédait à un nommé Godbert “Villa quacdictur Balliolis in page Bansionensi”.

En 1820, le village est formé des écarts et hameaux suivants : Baslieux, Mesleray, Le Presbytère, la ferme du Montceta, Heurtebise, le vieux moulin et Longault.

Eglise et Lavoir.


BELVAL-SOUS-CHATILLON

Le Polissoir à silex de Belval-sous-Châtillon

Il tire sans doute son nom de sa situation géographique d’où l’on retrouve la racine “Belle Vallée”.

Belval fut autrefois mis en valeur par des moines. On y retrouve les restes d’un prieuré, le pays devait alors avoir une grande importance dans la vallée et être très peuplé.

On peut y voir sur la place un polissoir à silex.


CHAMPLAT ET BOUJACOURT

Eglise de Champlat et Boujacourt

 

Village paisible, idéal pour le repos, au milieu des bois et des pâturages.

Champlat et Boujacourt deux sous villages, séparés d’1,5 km à 4 km de Ville en Tardenois, possédant chacun un lavoir.

Eglise “Saint Denis” du XIIe siècle reconstruite après la guerre 14/18. Aire de pique-nique sur la place centrale.


CHATILLON-SUR-MARNE

Eglise de Châtillon-sur-Marne

Eglise Notre-Dame,classée, construite en 926 sur l’emplacement de l’ancienne chapelle castrale. Style Roman Lavoir.

Sur le site, Statue du Pape Urbain II 

Le premier édifice construit par les Romains fut une tour de guet puis une forteresse appelée par son nom latin "Castello super matronam" qui donnera son nom à la localité. Après maintes invasions, Châtillon sera le théâtre de luttes fratricides et de rudes combats. Plusieurs châteaux se succèderont jusqu'au 10 octobre 1575, date de la destruction du dernier château détruit par les Calvinistes durant les guerres de religion.

Au pied de la colline, le Prieuré de Binson construit au XIème siècle, successivement monastère, léproserie, hôpital militaire, église paroissiale et collège privé Don Bosco.

Cimetière militaire (14/18): 2671 soldats français reposent dans la nécropole.

 


CUCHERY

Fleurissement Orcourt (Commune de Cuchery)

Se trouve sensiblement au confluent de deux petits ruisseaux, les rus de Belval et de la Fréverge.

Eglise (XIe-XVe siècle) ou les styles romans et gothiques voisinent agréablement. 

Point de vue à la “Croix du Balais” (217 m). Aire de pique-nique.

ORCOURT, hameau fleuri situé à 800 mètres.


LA NEUVILLE-AUX-LARRIS

Entrée du village de La Neuville-aux-Larris

Le village se trouve haut placé pour la région (244 m) sur un plateau entre l’Ardre et le ru de Belval.

Superbe petite route, toute en ombres et en courbes sous les bois de Courton entre la Neuville et Belval sous Châtillon via le hameau de Paradis.

Eglise.


MONTIGNY-SOUS-CHATILLON (Commune de Châtillon-sur-Marne)

Clocher de l'église de Montigny (Commune Châtillon-sur-Marne)

En haut de la colline se trouve le point le plus haut de la région. On peut y accéder par un petit chemin de vigne très agréable.

De là s’ouvre aux yeux un panorama exceptionnel d’où les anciens habitants communiquaient avec d’autres villages en allumant de grands feux. De ces messages appelés “Igny” est venu le nom Mont-Igny.

Dans la chapelle, on admirera la très belle statue de Sainte Valburg, patronne du village.

Eglise et Lavoir.


PASSY-GRIGNY

Eglise de Passy-Grigny

Patrie du musicien compositeur Nicolas de Grigny, la commune est dotée d’un patrimoine historique très intéressant : église romane du XIIe siècle, vieille tour du château (Grigny).

Musée et fresques murales sur le thème de la vigne et du vin à la coopérative viticole.


VANDIERES

Village de Vandières

Son nom viendrait de “Vinum Dare” (donner du vin) ou “Vendemiare” (vendanger).

Joli point de vue sur le barrage écluse depuis les coteaux et sur la vallée de la Marne de Verneuil à Oeuilly.

Coopérative vinicole à l’entrée du village.

Château du XIe et XIIe siècle modifié au XVIIIe et sous l’empire.

Nombreux vestiges du Moyen-âge dont les remparts.

Eglise du XIe siècle ornée d’un porche roman de toute beauté.

4 beaux lavoirs.


Top